Irma : nouveau bilan provisoire de 8 morts et 21 blessés à Saint-Martin

Un nouveau bilan provisoire fait état de “8 morts et 21 blessés” sur l’île franco-néerlandaise de Saint-Martin, dévastée par l’ouragan Irma qui frappe les Caraïbes, ont annoncé jeudi les secours français.

Le colonel Vincent Boichard, responsable du détachement de la sécurité civile arrivé jeudi matin en renfort, n’a pas donné plus de précisions sur ce nouveau bilan. Un décompte précédent faisait état de 6 morts.

La ministre française des Outre-mer, Annick Girardin, est arrivée sur l’île française de la Guadeloupe, dont dépend administrativement Saint-Martin avec le détachement de secours du colonel Boichard.

Les "renforts humains et matériels" comprennent près de deux cents personnels de secours, militaires, pompiers, médecins…, ainsi que des chiens "parce que, malheureusement nous allons avoir du travail à Saint Barthélémy (île française voisine de Saint-Martin) où les dégâts sont très importants", a précisé Mme Girardin.

La ministre s’est notamment félicitée qu’une partie de la piste de l’aéroport de Saint-Martin a pu être rouverte, ce qui permettra l’arrivée prochaine d’un avion militaire de reconnaissance.

Un pont aérien, qui devrait être mis en place dès ce jeudi entre Saint-Martin et la Guadeloupe, "permettra d’envoyer ce dont on aura besoin et à la fois sans doute de ramener ici des blessés", selon Mme Girardin, qui a également annoncé l’envoi par voie maritime de renforts mais aussi de réserves d’eau et de matériel de secours.

Interrogé sur la radio-télévision Franceinfo, le ministre français de l’Intérieur Gérard Collomb a prévenu que "les chiffres vont bouger évidemment dans la journée", et que les "informations (étaient) parcellaires" en raison des difficultés à communiquer avec les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite