Hollande ira au Liban visiter un “camp de réfugiés” après l’Assemblée générale de l’ONU

Le président français François Hollande ira visiter un “camp de réfugiés” au Liban après l’assemblée générale des Nations unies à New York, où se tiendra une conférence internationale de soutien au pays dont “un résident sur trois est un déplacé” de Syrie.

"J’irai au Liban à la fois pour aller dans un camp de réfugiés, pour que nous puissions justement les aider à ce qu’ils puissent y rester, tout près du lieu où ils vivaient il y a quelques mois", a déclaré M. Hollande lundi lors d’une conférence de presse.

La guerre en Syrie a eu des "conséquences majeures" pour le Liban, un pays en pleine "crise politique", a-t-il reconnu.

"Le président n’a pas été élu, le Parlement a des difficultés pour tenir ses sessions. Nous devons être au côté des Libanais", a-t-il affirmé en annonçant qu’il rencontrerait aussi les acteurs politiques libanais lors de son déplacement.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite