GB : les grands dossiers qui attendent Theresa May

Mme Theresa May, qui s’apprête à prendre ce mercredi les rênes du gouvernement britannique en remplacement du Premier ministre démissionnaire David Cameron, aura “du pain sur la planche” dès sa prise de fonction, selon l’avis des analystes politiques britanniques.

La négociation d’un accord de sortie de l’Union européenne, la reconstruction du Parti conservateur, la gestion de l’Écosse sont parmi les grands dossiers et les défis majeurs qui attendent la nouvelle locataire du 10 Downing Street.

Theresa May, 59 ans, est la deuxième femme de l’histoire qui accédera à la tête du gouvernement britannique après Margaret Thatcher. Son plus grand défi est la négociation avec l’UE dont dépend l’avenir économique, social et politique du Royaume-Uni.

Ces négociations, qui s’annoncent longues et difficiles, doivent porter notamment sur les questions d’immigration, les échanges économiques, la circulation des personnes…

Mme Theresa sera également appelée à renforcer l’unité du parti des Conservateurs dont certains membres avaient soutenu le Brexit contre le gouvernement de Cameron, ce qui a entrainé des tensions au sein des Tories.

Theresa est parvenue à fédérer son parti, rallier autour d’elle non seulement des personnes qui avait fait campagne, comme elle, pour le maintien mais aussi ceux qui voulaient un Brexit. Elle s’est montrée conciliante et rassurante pour les Tories.

Selon la presse britannique, la nouvelle équipe gouvernementale de Theresa devrait inclure des pro-Brexiters et accorder une place importante aux femmes.

L’autre défi qui attend Theresa May est d’ordre territorial et la préservation de l’unité du Royaume-Uni. Elle sera appelée à réduire le fossé et la fracture entre les europhiles d’Écosse, d’Irlande du Nord et de Londres, d’un côté, et le reste du pays anti-UE, de l’autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite