François Hollande veut supprimer le “quotient familial”

Le candidat socialiste François Hollande va proposer de supprimer un système fiscal censé encourager la natalité appelée "quotient familial", qui profite, de facto, aux hauts revenus, pour le remplacer par un autre système, écrit, lundi, le quotidien économique "Les Echos".

La publication de cette proposition intervient, alors que le candidat PS est attaqué, par la majorité, sur sa supposée absence de propositions concrètes. Il explique vouloir attendre, la fin janvier, pour présenter, officiellement, son programme.

Le quotient familial, créé, après la Seconde Guerre mondiale, et qui consiste à diviser les revenus familiaux, par des parts attribués, par enfant, coûte dix milliards d’euros, par an, dont les plus riches captent le quart. En effet, la moitié des citoyens sont exonérés d’impôt sur le revenu et n’en bénéficient, donc, pas. François Hollande proposera de le remplacer par un crédit d’impôt, c’est-à-dire, un versement direct de l’Etat, pour les enfants, versés à tous, y compris, aux non-imposables, qui représentent la moitié des contribuables, disent "Les Echos".

Défendue par le parti socialiste, la suppression du quotient familial apporterait 10 milliards d’euros à l’État.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite