France Telecom “ne fait pas partie du processus de vente” de Maroc Telecom

France Telecom
Déjà présent dans le capital de Meditel, l’opérateur historique français de télécommunications France Telecom Orange "ne fait pas partie du processus de vente" de Maroc Telecom, même s’il présente "toutes les garanties" nécessaires, a annoncé son PDG Stéphane Richard.

"Nous ne faisons pas partie du processus de vente. Pour autant, je pense qu’Orange présente toutes les garanties politiques, techniques et financières" pour l’acquisition des 53 pc des parts de Vivendi dans l’opérateur historique de téléphonie au Maroc", a précisé M. Richard dans une interview lundi au Figaro.

"Alors que la pression sur le secteur est énorme, je dois d’abord préserver la solidité financière d’Orange", a-t-il ajouté.

M. Richard fait référence à la baisse du cours de France Telecom en bourse après le choc de l’arrivée sur le marché français du quatrième opérateur mobile "Free" qui a donné "un vrai coup de Trafalgar" aux trois opérateurs existants, faisant perdre à Orange "près d’un milliard d’euros de marge en 2012, et sans doute autant en 2013", selon lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite