Florange: “L’Etat est prêt à investir 150 millions d’euros”, a annoncé Sarkozy

L’Etat est prêt à investir à Florange, en Moselle, pour sauver les hauts-fourneaux d’ArcelorMittal actuellement à l’arrêt et relancer la sidérurgie dans la région, a déclaré lundi Nicolas Sarkozy sur RTL.

"L’Etat, dans le cadre du grand emprunt, des investissements d’avenir, est prêt à mettre 150 millions d’euros sur la table", a affirmé le candidat-président sur RTL. "J’aurai l’occasion dans les prochains jours de faire des propositions très précises". Nicolas Sarkozy a précisé avoir une réunion prévue ce lundi soir sur le sujet avec le Premier ministre François Fillon.

"La France ne laissera pas tomber son industrie sidérurgique", a-t-il répété. Dans le contexte de crise, "la demande d’acier baisse", a-t-il expliqué. "On est donc là dans un problème conjoncturel et non pas dans un problème structurel", a-t-il estimé.

Il a souhaité "que le groupe Arcellor-Mittal fasse les investissements pour que ce haut fourneau puisse repartir". "J’estime qu’il doit pouvoir repartir au deuxième semestre de cette année", compte-tenu des prévisions économiques, a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite