Fabius: Merkel n’est pas “la bouée de sauvetage” de Sarkozy

Invité d’Europe 1 mardi matin, Laurent Fabius s’est attardé sur les relations entretenues par Nicolas Sarkozy et Angela Merkel, la chancelière allemande. "Que Madame Merkel soutienne Monsieur Sarkozy… leurs partis appartiennent à la même alliance, on peut le comprendre", a estimé le socialiste. "Mais il y a un dosage à faire", a-t-il nuancé.

Pour l’ancien Premier ministre, cela montre sur "que M. Sarkozy est dans une situation de grande faiblesse. Et puis j’ai trop d’estime pour Madame Merkel pour la cantonner dans un rôle de bouée de sauvetage. C’est ce que penseront beaucoup de Français", a défendu Laurent Fabius.

Il s’est aussi expliqué sur les relations actuelles et à attendre des socialistes français avec les dirigeants allemands en place. "Je tiens essentiellement à la construction de l’Europe, à la relation franco-allemande. Nous sommes déterminés avec François Hollande à avoir les meilleures relations avec l’Allemagne, avec ses dirigeants, sur une base d’égalité", a jugé l’ancien Premier ministre. "François Mitterrand et Helmut Kohl avaient réussi à s’entendre sur une base d’égalité, j’insiste, pour construire quelque chose ensemble. Je souhaiterais que demain ce même cours reprenne", a-t-il encore expliqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite