Eva Joly : “je ne descends pas de mon drakkar”

Eva Joly :
Interviewée sur Europe 1 vendredi, Eva Joly a réagi à la polémique sur sa proposition jeudi de supprimer le défilé militaire du 14 juillet, et de le remplacer par un défilé citoyen.

"Moi je ne descends pas de mon drakkar ça fait 50 ans que je vis en France, donc je suis française. Ce n’est pas parce que je soulève ce qui pour moi est un vrai problème qu’on doit me discréditer parce que je ne serais pas assez française", a-t-elle assuré.

"On ne peut pas me suspecter d’être antimilitariste j’ai des amis militaires comme tous les Français et Françaises j’ai du chagrin lorsque je vois que des soldats meurent", a-t-elle poursuivi, "mais moi ce que je souhaite c’est que les forces vives de la nation se réunissent le 14 juillet pour que nous fêtions ensemble ce qui nous réunit".

Elle a directement répondu à François Fillon, qui avait mis en cause sa "culture des traditions françaises" : "sa déclaration est pour moi incongrue, j’ai vécu sans doute plus longtemps en France que lui", a-t-elle taclé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite