En Algérie, les imams se syndicalisent

Les imams des mosquées d’Algérie et les fonctionnaires des affaires religieuses ont annoncé dimanche à Alger la création pour la première fois d’un syndicat les représentant, a indiqué l’agence de presse APS.

Cette coordination nationale des imams et fonctionnaires des affaires religieuses "aura pour mission de défendre les droits matériels et moraux des imams et fonctionnaires des affaires religieuses, selon un communiqué.

Cette coordination, affiliée à la centrale syndicale de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), appelle à la "préservation de la référence nationale" et à la "modération" comme ligne de conduite.

En Algérie, où l’islam est religion d’Etat, les imams dépendent du ministères des Affaires religieuses et sont rémunérés par l’Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite