Emmanuel Macron appelle à l’arrêt des “violences” au Kenya

Le président français Emmanuel Macron a "félicité" dimanche Uhuru Kenyatta pour sa réélection à la présidence du Kenya, appelant à l’arrêt des "violences" et au "respect des règles du jeu démocratique", alors que l’opposition persiste à contester le résultat du scrutin.

"Le Président de la République française félicite le Président Kenyatta pour sa réélection", a indiqué la présidence dans un communiqué. Emmanuel Macron "se joint à toutes les voix qui, comme le Président de l’Union africaine, expriment leurs préoccupations face aux violences et appellent à l’apaisement et au respect des règles du jeu démocratique, y compris l’exercice de la contestation par les voies légales", poursuit le texte.

"La France félicite le peuple kényan pour son engagement civique exemplaire dans un processus électoral qui a démontré, sous l’observation du monde entier, l’enracinement irréversible de la démocratie et de l’Etat de droit sur le continent africain", est-il ajouté.

La colère des partisans de l’opposition kényane a éclaté vendredi à l’annonce de la victoire de M. Kenyatta, avec 54,27% des voix, sur son rival Raila Odinga (44,74%), au terme d’un scrutin pourtant annoncé serré par les instituts de sondage.

Avec agences

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite