Emirats: don de 50 millions d’euros à Interpol

Les autorités des Emirats arabes unis ont annoncé lundi avoir fait un don de 50 millions d’euros à Interpol pour soutenir ses efforts dans la lutte contre “la criminalité mondiale et le terrorisme”.

Cette annonce est intervenue à la veille de l’ouverture à Abou Dhabi d’un forum de trois jours organisé par Interpol en partenariat avec les Emirats et la Fondation "Interpol pour un monde plus sûr", bénéficiaire du don, sur le thème "L’unité pour la sécurité".

Le forum, qui réunira ministres, responsables de la police et experts, discutera de "la responsabilité" des Etats dans la lutte menée par Interpol notamment dans les domaines de la lutte antiterroriste, de la cybercriminalité et de la protection du patrimoine culturel, selon les organisateurs.

Par leur aide à Interpol, les Emirats témoignent de leur "engagement continu à assurer la sécurité de la communauté internationale" et celle de leur pays, a indiqué dans un communiqué le général de brigade Hamad Ajlan al-Amimi, responsable au ministère de l’Intérieur.

"La lutte contre la criminalité exige une coordination mondiale", selon lui.

Les Emirats, riche pays pétrolier du Golfe, se sont dotés dès 2014 d’une sévère loi antiterroriste prévoyant la peine de mort et ont classé comme "terroristes" 83 groupes islamistes, dont Al-Qaïda, l’organisation Etat islamique (EI) et la confrérie des Frères musulmans.

Le pays participe à la coalition internationale conduite par les Etats-Unis qui combat l’EI en Syrie et en Irak.

AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite