DSK : “il a fallu une heure pour la calmer”

Le site Internet The Daily Beast apporte dimanche des précisions sur le déroulé des événements de samedi dernier à l’hôtel Sofitel à New York. La direction de l’hôtel aurait mis du temps pour prévenir la police -qui a été appelée vers 13h30 alors que la présumée agression par DSK de la femme de chambre aurait eu lieu vers midi- car il a fallu calmer la victime et la convaincre de raconter ce qui s’était passé, rapporte le site Internet, qui cite des sources anonymes de l’hôtel.

La victime présumée aurait été retrouvée près d’un placard dans le couloir de l’hôtel, en train de se cacher, dans un état désespéré. Selon ces sources, elle essayait de vomir, crachait par terre et avait des difficultés à parler. Toujours selon les informations du Daily Beast, la victime présumée s’était portée volontaire pour nettoyer cet étage-là ce samedi alors qu’elle était normalement affectée à un autre étage, afin de remplacer une collègue parte en congé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite