Covid19: La pilule Paxlovid de Pfizer réduit de 89 % le risque d’hospitalisation ou de décès

Paxlovid, la pilule antivirale Covid-19 de Pfizer, réduit de 89 % le risque d’hospitalisation ou de décès chez les patients à haut risque, selon les résultats définitifs publiés mardi par la société.

Pfizer a indiqué que les 2.246 patients de l’étude ont reçu la pilule dans les trois jours suivant l’apparition des symptômes, ajoutant qu’ils présentaient des symptômes légers à modérés ainsi qu’une condition médicale sous-jacente ou un risque accru d’être gravement infectés par la Covid-19.

Ces résultats concordent avec les conclusions provisoires publiées par la société le mois dernier, qui l’ont incité à demander à l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) une autorisation d’utilisation d’urgence de la pilule, appelée Paxlovid.

Une seconde analyse portant sur des personnes non vaccinées présentant un risque standard de développer des symptômes de Covid-19 a montré que le médicament réduisait les hospitalisations de 70 % mais n’atteignait pas l’objectif visé, a indiqué la société.

“Ces nouvelles corroborent davantage le fait que notre candidat antiviral oral, s’il est autorisé ou approuvé, pourrait avoir un impact significatif sur la vie de nombreuses personnes”, a déclaré Albert Bourla, PDG de Pfizer, dans un communiqué.

“Les variantes émergentes préoccupantes, comme Omicron, ont exacerbé le besoin d’options de traitement accessibles pour ceux qui contractent le virus, et nous sommes convaincus que, s’il est autorisé ou approuvé, ce traitement potentiel pourrait être un outil essentiel pour aider à éteindre la pandémie”, a-t-il soutenu.

Pfizer a noté que le Paxlovid, contrairement à son vaccin Covid-19, n’agit pas en ciblant la protéine spike mais en inhibant la réplication virale.

Le géant pharmaceutique a ajouté qu’il pense que la pilule sera efficace contre la nouvelle variante omicron, mais des études supplémentaires sont en cours.

Les résultats ont été communiqués à la FDA dans le cadre de la demande d’autorisation de la société, mais n’ont pas été examinés par des scientifiques indépendants.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite