Covid-19: toujours plus de 7.000 nouveaux cas en France en 24 heures

Plus de 7.000 nouveaux cas d’infection au coronavirus ont à nouveau été enregistrés au cours des dernières 24 heures, selon Santé publique France (SpF), tandis que le nombre de patients en réanimation progresse significativement pour la 3e journée consécutive.

7.157 cas positifs ont été confirmés en 24 heures, selon le bilan quotidien publié par l’agence sanitaire publique sur son site, un chiffre comparable au niveau de la veille (7.017).

Le taux de positivité des tests (proportion du nombre de personnes testées positives par rapport au nombre total de personnes testées) reprend sa progression, à 4,4% contre 4,3% mercredi.

Au total, plus d’un million de tests (1.021.270) ont été réalisés sur les sept derniers jours, indique de son côté la Direction générale de la Santé (DGS), un nombre relativement stable après plusieurs jours de forte augmentation.

Le ministre de la Santé Olivier Véran avait annoncé le 27 août vouloir “monter à court terme à un million de tests par semaine” pour juguler l’épidémie de Covid-19, contre environ 800.000 à ce moment-là.

55 nouvelles admissions en réanimation ont été comptabilisées au cours des dernières 24 heures, précise la DGS.

Le nombre total de patients du Covid-19 hospitalisés en réanimation continue ainsi d’augmenter, avec 18 personnes supplémentaires portant le total à 464.

Globalement stable autour de 400 personnes la semaine dernière, ce chiffre avait déjà augmenté de 15 personnes mardi, de 22 mercredi.

Il est toutefois très loin du pic atteint le 8 avril, avec 7.148 patients hospitalisés pour Covid-19 accueillis en réanimation.

En 24 heures, 21 malades supplémentaires sont décédés en France, portant le total des décès à 30.706 depuis le début de l’épidémie, selon Santé publique France.

23 départements sont désormais considérés en situation de “vulnérabilité élevée”, et 37 en “vulnérabilité modérée”, un classement réalisé par Santé publique France à partir de l’ensemble des indicateurs de suivi de l’épidémie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite