Coupe du Monde 2014 (2è tour): La Colombie arrache une qualification historique pour les quarts de finale

La Colombie s’est qualifiée pour la première fois de son histoire aux quarts de finale de la Coupe du Monde Brésil 2014, après avoir battu l’Uruguay grâce à un doublé de James Rodriguez (2-0), samedi au stade de Maracaa (Brésil).

Les Colombiens ont ouvert le score sur un but légendaire de Rodriguez qui, sur un ballon de la tête de son coéquipier Abel Aguilar, a contrôlé son ballon avec la poitrine avant de lancer un tir puissant ayant frôlé la barre transversale avant d’aller se loger dans la lucarne.

L’attaquant de l’AS Monaco a doublé la mise en trompant de près le gardien adverse sur un service parfait de la tête du Juan Cuadrado (50e). Un doublé qui permet à Rodriguez de porter son actif à cinq buts, soit un de plus que ses dauphins Lionel Messi (Argentine), Müller (Allemagne) et Neymar (Brésil). Du côté uruguayen, le fait d’introduire par le sélectionneur Oscar Tabarez de trois joueurs offensifs à savoir Cristian Stuani, Gaston Ramirez (53) et Abel Hernandez (67), s’est avéré trop tard pour recoller au score. En effet, l’Uruguay n’a pas surmonté l’absence de son attaquant vedette Luis Suarez, exclu du Mondial après avoir mordu l’Italien Chiellini, et celle de son capitaine Diego Lugano, forfait pour blessure.

La Celeste, demi-finaliste du Mondial précédent en Afrique du Sud, retourne au pays après deux victoires de prestige sur l’Angleterre (2-1) et l’Italie (1-0), alors que les Cafeteros, dont la dernière participation en Coupe du monde remontait à 1998 (1er tour) et leur meilleur parcours un huitième de finale en 1990, ambitionnent cette fois-ci d’aller plus loin dans la compétition. A l’issue de cet exploit, la Colombie sera opposée, vendredi (20h00) en quarts de finale, au Brésil, vainqueur plus tôt dans la journée du Chili par 3 tirs au but à 2 (1-1 après prolongation).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite