Climat: Macron appelle l’Europe à “compenser” le manque de financements du GIEC après le retrait américain

Le président français Emmanuel Macron a appelé mercredi l’Europe à compenser le manque de financements du Groupe d’experts du climat de l’ONU, lié au retrait américain.

Le GIEC, chargé de produire une synthèse régulière des connaissances, "est aujourd’hui menacé par la décision des Etats-Unis de ne pas garantir les financements", a dit M. Macron à la tribune de la COP23 à Bonn. "Je souhaite donc que l’Europe se substitue aux Américains et je veux vous dire que la France sera au rendez-vous", a-t-il ajouté.

"Je souhaite que le maximum d’Etats européens puissent à nos côtés, tous ensemble, compenser la perte de financements américains, mais je peux vous garantir qu’à partir de 2018, pas un centime ne manquera au GIEC pour fonctionner et continuer à éclairer nos décisions", a-t-il déclaré, applaudi par l’assemblée.

"Le GIEC est une des composantes majeures de ce travail" contre le réchauffement planétaire, a-t-il dit. (afp)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite