Chantal Jouanno ne veut plus d’Evra et Ribéry en équipe de France

La ministre des Sports juge “inadmissible” que les “meneurs de la fronde en Afrique du Sud” puissent revenir jouer en équipe de France pour le prochain match contre le Brésil le 9 février. Laurent Blanc doit annoncer la composition de l’équipe jeudi.

Chantal Jouanno ne veut plus d’Evra et Ribéry en équipe de France
Colère de Chantal Jouanno après les propos tenus hier vendredi par Fernand Duchaussoy. Le président de la Fédération française de football a en effet souligné que Patrice Evra avait purgé sa peine (il avait été suspendu 5 matches) et pouvait donc être de nouveau sélectionné en équipe de France. Même chose pour Franck Ribéry (3 matches de suspension). Le milieu offensif du Bayern Munich est cependant blessé à la cheville et indisponible pendant encore au moins 3 semaines, selon son club.

Qu’importe pour la ministre des Sports, qui juge "inadmissible" dans une interview au journal l’Equipe que l’on puisse envisager leur retour chez les Bleux : "Indépendamment de leurs qualités, qu’ils reviennent serait inadmissible. On ne peut pas faire honte à la France et prétendre ensuite rejouer en équipe de France".

Pour la ministre, "ce serait une énorme erreur d’oublier ce qui s’est passé. Je suis certaine qu’il existe d’autres talents qui n’ont pas sali la France et qui attendent qu’on leur donne leur chance pour écrire une nouvelle histoire. Il faut être inflexible sur ce sujet" insiste-t-elle.

Le sélectionneur Laurent Blanc annoncera jeudi sa liste pour France-Brésil.

Sur les primes : "on ne négocie pas avec les principes"
Chantal Jouanno rappelle à l’ordre aussi Fernand Duchaussoy sur la question des primes. Interrogé sur le sujet, le président de la FFF a expliqué qu’il n’allait "quand même pas téléphoner tous les jours aux joueurs" pour qu’ils renoncent officiellement à leurs primes.

"Mais c’est justement le cœur de sa mission !", s’agace la ministre qui pose un ultimatum et demande que tout soit réglé avant le match contre le Brésil le 9 février.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite