Cazeneuve: “La France n’a pas peur” face aux menaces djihadistes

"La France n’a pas peur", a déclaré lundi son ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, après l’appel lancé aux musulmans par l’organisation Etat islamique (EI) pour qu’ils tuent des Français ou des Américains.

Ce "n’est pas la première fois qu’elle est menacée par des terroristes", a souligné le ministre en fustigeant cet "appel au meurtre". "La France n’a pas peur (…), la France n’a pas peur car elle sait pouvoir compter" sur la "solidarité de tous les citoyens de France" et la "vigilance" des forces de l’ordre qui sont la "meilleure réponse", a-t-il martelé dans une déclaration au ton solennel.

Les menaces des jihadistes "n’entameront en rien notre détermination à mettre fin à leurs exactions et à secourir les populations", a-t-il ajouté.

L’EI a lancé lundi un appel aux musulmans à tuer des ressortissants, notamment américains et français, des pays formant la coalition internationale mise en place pour combattre ce groupe jihadiste en Irak et en Syrie. Après plusieurs vols de reconnaissance en début de semaine passée, des avions de combat français ont procédé vendredi à leurs premières frappes aériennes dans le nord-est de l’Irak, détruisant un "dépôt logistique" des jihadistes de l’EI.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite