Brésil: les accusations de corruption sont “une fiction”, se défend Temer

Le président brésilien Michel Temer a qualifié mardi de "fiction" les accusations de corruption dont il fait l’objet, critiquant l’absence de "preuves concrètes".

"Il s’agit d’une attaque injurieuse et infamante à ma dignité personnelle", a affirmé M. Temer dans sa première réaction officielle à sa mise en accusation formelle lundi soir par le procureur-général Rodrigo Janot. (avec afp)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite