Boris Johnson testé positif au nouveau coronavirus avec de “légers symptômes”

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a été testé positif au nouveau coronavirus après avoir présenté “de légers symptômes”, a annoncé Downing Street vendredi.

“Après avoir constaté des légers symptômes hier (jeudi), le Premier ministre a été testé au coronavirus” et “le résultat est positif”, a indiqué un porte-parole dans un communiqué.

 

Le Royaume-Uni a pour la première fois dépassé la barre des cent morts en une journée liées au nouveau coronavirus, maladie qui frappe en particulier Londres, confrontée à un “tsunami” de malades gravement atteints dans ses hôpitaux.

La propagation du Covid-19 s’est accélérée ces derniers jours, les autorités recensant 115 décès en 24 heures. Le bilan total est désormais de 578 morts liés à la maladie et de 11.658 cas de contamination officiellement recensés, a annoncé jeudi soir le gouvernement, qui a ordonné trois jours plus tôt à la population de rester chez elle pour lutter contre la propagation du virus.

De nombreux cas sont constatés dans la capitale, l’une des plus grandes métropoles européennes, où les services hospitaliers ont tiré la sonnette d’alarme.

C’est “une sorte de tsunami continu”, a déclaré Chris Hopson, un responsable du service public de santé, sur la BBC.

Cette tension est accentuée par le fait que la proportion de membres du personnel soignant absents pour maladie est de “30%, 40% et à certains endroits même 50%”, a poursuivi M. Hopson.

Pour faire face à l’urgence de la situation, le gouvernement a annoncé l’ouverture la semaine prochaine d’un hôpital de campagne de 4.000 lits dans un centre de conférence londonien.

Selon les médias britanniques, une dizaines de ces structures provisoires pourraient être mises sur pied dans tout le Royaume-Uni.

L’objectif est d’éviter un scénario à l’italienne, avec des hôpitaux débordés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite