BEI : des prêts de 440 millions d’euros au Maroc pour la réalisation de projets de développement

La Banque européenne d’investissement (BEI) a accordé au Maroc trois prêts d’une valeur totale de 440 millions d’euros (plus de 4,90 milliards de dirhams) pour la réalisation de plusieurs projets de développement.

BEI : des prêts de 440 millions d
Les trois conventions de prêts, signées vendredi matin à Rabat, portent sur la construction d’une nouvelle autoroute entre El Jadida et Safi, l’extension du réseau d’électricité et la mise en place de la première phase du programme national d’assainissement (PNA).

En vertu de la première convention signée par le vice-président de la BEI, Philippe de Fontaine Vive et le directeur général de la Société des autoroutes du Maroc, Othman Fassi-Fihri, l’institution financière européenne entend contribuer au financement de la nouvelle autoroute liant El Jadida à Safi via un prêt de 240 millions d’euros.

La réalisation de cette autoroute, d’une longueur de 142 km, "s’inscrit dans le cadre d’une politique gouvernementale de promotion des investissements publics pour l’amélioration de la compétitivité économique", a indiqué le ministre de l’Economie et des finances lors de la cérémonie de signature de ces accords.

Cette autoroute, qui relie la région de Doukkala-Abda aux autres régions limitrophes, assurera une meilleure desserte logistique des plateformes industrielles des ports de Safi et d’El Jadida, a précisé Nizar Baraka.

La BEI s’est engagée conformément à la deuxième convention, signée par Fontaine Vive et le directeur général de l’Office national d’électricité, Ali Fassi Fihri, à financer la troisième phase du programme d’extension du réseau d’électricité couvrant la période 2012-2015 par un prêt de 180 millions d’euros.

Ledit projet a pour objectif de répondre à l’augmentation rapide de la demande d’électricité dans le Royaume. Il s’agit d’une hausse de 10 pc enregistrée en 2012, a précisé M. Baraka qui a fait état de la réussite du Programme d’électrification rural global (PERG).

Le troisième prêt d’une valeur de 20 millions d’euros vise à accompagner la première phase du PNA, en contribuant à l’installation, la réhabilitation et l’extension des réseaux actuels de collecte des eaux usées, ainsi que la construction de nouvelles stations de traitement.

Le PNA est un "programme qui vise l’augmentation du taux d’épuration des eaux usées dans les moyennes et petites communes qui a pour but la mise à niveau environnementale et l’amélioration des conditions de vie de leurs populations", a expliqué le ministre.

Le montant des financements accordés par la BEI au Maroc a atteint 1 milliard d’euros (11 milliards de dirhams), a-t-il souligné, précisant que ce chiffre record témoigne de "la confiance renouvelée au Maroc ( ) surtout après sa sortie sur le marché international".

Pour sa part, le vice-président de la BEI s’est félicité de la qualité des relations de coopération entre la banque et le Maroc qui "a été capable ( ) de préparer, d’instruire et de réaliser des projets dans divers secteurs".

Il a exprimé, à cette occasion, la disposition de la BEI à accompagner la "mutation sereine" du Maroc dans ses priorités de développement économique.

La cérémonie de signature s’est déroulée en présence du ministre de l’Equipement et du transport, Aziz Rabbah et du ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Fouad Douiri.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite