Aubry : du “flou” chez Hollande

Martine Aubry a trouvé jeudi sur RTL qu’il y avait du "flou" chez François Hollande, son adversaire de la primaire, lors du débat qui les ont opposés la veille.

"J’ai bien compris qu’il essayait de passer entre les gouttes quand je lui posais un certain nombre de questions", a estimé la maire de Lille. "Ma grand-mère disait : quand c’est flou, c’est qu’il y a un loup", a-t-elle conclu

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite