Attentat de Bagdad : Hollande réaffirme la solidarité de la France dans la lutte contre Daesh

Le président français, François Hollande, a réaffirmé, jeudi, la solidarité de la France avec l’Irak dans la lutte contre le groupe terroriste “Daesh”, après l’attentat meurtrier perpétré dans un marché à Bagdad.

Lors d’un entretien tenu en fin d’après-midi avec le Premier ministre irakien, Haïder Al-Abadi, M. Hollande a condamné "de la façon la plus ferme" cet attentat revendiqué par Daech, et qui a fait des dizaines de morts et 200 blessés, appelant à la poursuite et à l’intensification de la mobilisation internationale contre cette organisation, a indiqué un communiqué de l’Elysée.

M. Hollande a, par la même occasion, fait part à M. Al-Abadi de son soutien tout en adressant ses condoléances aux familles des victimes, a ajouté le communiqué, notant que le chef de l’Etat a également félicité le Premier ministre irakien pour "les réformes qu’il a récemment annoncées au bénéfice de la sécurité et de la prospérité de l’ensemble de ses citoyens".

Cette attaque, perpétrée dans un marché bondé de Sadr City à Bagdad, est l’une des plus meurtrières dans la capitale irakienne depuis l’entrée en fonctions de M. Al-Abadi voici une année.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite