Algérie: le président de la LFP se dit “consterné” par le décès d’Ebossé, victime d’un jet de projectile

Le président de la Ligue de Football Professionnel, Mahfoud Kerbadj, s’est dit "consterné" et "bouleversé" par le décès de l’attaquant camerounais de la JS Kabylie, Albert Ebossé, victime d’un jet de projectile samedi soir à Tizi-Ouzou, en marge du match perdu par son équipe à domicile contre l’USM Alger.

"J’ai toujours du mal à croire à ce décès tragique, car j’étais présent au stade du 1er-Novembre et quelques minutes seulement avant l’incident, Ebossé courait encore, dans tous les sens, sous mes yeux" a indiqué le président de la LFP, dimanche, dans un communiqué.

Le match JS Kabylie – USM Alger disputé samedi soir à Tizi-Ouzou pour le compte de la 2e journée de Ligue 1 a été marqué par un important jet de projectiles de la part des supporters locaux, consécutivement à la victoire de l’équipe visiteuse (1-2).

Kerbadj a qualifié ce drame de "catastrophe pour le football national" car ayant coûté la vie à un jeune joueur qui, en l’espace d’une seule saison, a conquis le cœur de milliers d’Algériens à travers tout le territoire national.

"En plus d’avoir été un footballeur talentueux, comme en atteste son titre de meilleur buteur de la saison 2013-2014, Ebossé était très apprécié par ses coéquipiers, mais aussi par ses adversaires, car possédant de grandes qualités humaines" soulignait encore le communiqué de la LFP.

Le président de la LFP a annoncé en outre que les dirigeants de la JS Kabylie, les arbitres de la rencontre ainsi que le commissaire au match seront auditionnés lundi par la commission de discipline.

Pour sa part, le stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou "restera fermé jusqu’à nouvel ordre" annonce encore la LFP.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite