Alger rend hommage au cinéaste René Vautier, un “homme exceptionnel”

La ministre algérienne de la Culture, Nadia Labidi, a rendu hommage lundi au réalisateur français René Vautier décédé dimanche, un “homme exceptionnel” qui a servi l’Algérie avec “résolution et abnégation”.

Dans un message de condoléances, elle a souligné que René Vautier dont le nom "était lié à l’histoire de l’Algérie et son combat" comptait parmi "ceux qui ont contribué à l’écriture de la glorieuse histoire de l’Algérie".

Il comptait aussi parmi les "hommes exceptionnels qui ont utilisé leur caméra pour transmettre les étapes marquantes de l’histoire de la lutte armée pour l’indépendance nationale en 1962", a-t-elle ajouté.

Le réalisateur, mort en Bretagne (nord-ouest de la France) à 86 ans, était une figure marquante du cinéma engagé, dénonçant la torture, le colonialisme et la guerre d’Algérie, un conflit au coeur de son film le plus célèbre, "Avoir 20 ans dans les Aurès".

Il a connu la fuite, la prison, les menaces et les condamnations, et a réalisé des dizaines de films et de documentaires sur la guerre d’Algérie (1954/1962).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite