Alain Juppé qualifie le discours du roi Mohammed VI d'”historique”

Le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé a salué à Bordeaux le discours du roi Mohammed VI sur la réforme de la Constitution, qu’il a qualifié d'”historique, visionnaire et courageux”, en présence de son homologue allemand Guido Westerwelle.

Le président Nicolas Sarkozy s’est félicité un peu plus tôt des "évolutions institutionnelles majeures annoncées" par le roi Mohammed VI au peuple marocain, les qualifiant d’"avancées capitales", notamment pour "les libertés publiques" et "les droits individuels".

"Le roi Mohammed VI propose aux Marocains d’adopter démocratiquement, par référendum, des réformes qui constitueront des avancées capitales" pour "les libertés publiques", "les droits individuels" ainsi que "le renforcement de l’Etat de droit ou la prise en compte de la diversité culturelle du Maroc", a fait savoir samedi Nicolas Sarkozy dans un communiqué.

Le projet de réformes constitutionnelles présenté vendredi soir par le roi Mohammed VI va renforcer le Premier ministre tout en maintenant le statut religieux du monarque et son rôle de chef de l’Etat.

Ce projet qui vise officiellement à "consolider les piliers d’une monarchie constitutionnelle, démocratique, parlementaire et sociale" sera soumis à référendum le 1er juillet et "je dirai oui à ce projet", a souligné le souverain dans un discours à la nation.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite