Accord sur le nucléaire civil entre la France et le Maroc

Paris et Rabat ont signé vendredi un accord de coopération pour “le développement des utilisations pacifiques” du nucléaire, lors ded la 10éme réunion de haut niveau franco-marocaine, présidée par le
la Premier ministre marocain, Abbas El Fassi et son homologue François Fillon.

Accord sur le nucléaire civil entre la France et le Maroc
Ce projet d’accord de coopération pour le développement des utilisations pacifiques de l’énergie nucléaire a été paraphé par le ministre des Affaires étrangères, Taib Fassi Fihri, et son homologue français, Bernard Kouchner.

Le Maroc compte mettre en service sa première centrale entre 2022 et 2024 et prévoit pour cela des appels d’offres et des négociations de contrats entre 2011 et 2014.

"Nous avons ouvert le chantier des énergies renouvelables, solaire et éolienne (…), il nous restait une étape à franchir, le nucléaire", a déclaré le Premier ministre marocain lors d’une conférence de presse avec son homologue marocain, à l’issue des travaux L’accord "fixe le cadre des actions susceptibles d’être réalisées par les deux pays en particulier dans le domaine technologique, de la sûreté et de la formation".

C’est un "accord cadre qui permet d’accompagner le Maroc sur le chemin de la préparation de son entrée sur le champ de l’énergie nucléaire", mais pas d’un "accord commercial pour la construction aujourd’hui d’un réacteur nucléaire", a précisé le Premier ministre français François Fillon.

"Dans une deuxième étape, naturellement que la France fera des propositions en ce sens, compte tenu de l’excellence de sa technologie et de ses entreprises", a-t-il dit.

Paris et Rabat ont signé une dizaine d’accords et de conventions, dotés d’une enveloppe de près de 147 millions d’euros.

Atlasinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite