Vers un remaniement du gouvernement égyptien dans les 48 heures

Vers un remaniement du gouvernement égyptien dans les 48 heures
Le Conseil suprême des forces armées (CSFA), au pouvoir en Egypte depuis la chute en février 2011 du président Hosni Moubarak, envisage d’annoncer dans les 48 heures un remaniement du gouvernement, rapporte dimanche l’agence de presse officielle Mena.

Le maréchal Mohamed Hussein Tantaoui, qui dirige le CSFA, a informé le président du Parlement Saad al Katatni, membre des Frères musulmans, qu’il allait procéder à un remaniement imminent du gouvernement du Premier ministre Kamal al Ganzouri.

"Le Conseil militaire rendra public ce remaniement sous 48 heures", a indiqué Katatni cité par l’agence de presse.

Cette démarche semble être une concession des généraux au Parlement, dominé par les islamistes, qui exige un nouveau gouvernement.

"Le maréchal Tantaoui va présenter à (Kamal al) Ganzouri un remaniement de son gouvernement et ce dernier inclura un groupe de ministres représentant les islamistes et d’autres forces politiques au sein du parlement", ont indiqué des sources gouvernementales au site internet du quotidien officiel al Ahram.

Selon un haut responsable proche du CSFA cité par le site internet, le remaniement sera "limité".

Les Frères musulmans, dont la vitrine politique, le Parti de la liberté et de la justice (PLJ), compte le plus grand nombre d’élus au Parlement, demandent aux généraux de limoger l’actuel Premier ministre par intérim, Kamal al Ganzouri.

La confrérie islamiste réclame la formation d’une nouvelle équipe gouvernementale reflétant mieux la composition de l’Assemblée élue lors des premières élections démocratiques de l’ère post-Moubarak.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite