Vaccins covid: appel international à considérer les enseignants comme “prioritaires”

L’Unesco et l’Internationale de l’Éducation ont appelé lundi les gouvernements à inclure les enseignants dans les groupes prioritaires pour la vaccination contre le Covid-19, rappelant leur rôle sur “la ligne de front” durant la pandémie.

Dans un appel conjoint sur les réseaux sociaux, Audrey Azoulay, la directrice générale de l’agence onusienne en charge de l’éducation basée à Paris, et David Edwards, le secrétaire général d’Éducation Internationale, fédérant des organisations nationales de personnels de l’éducation, soulignent le travail essentiel des enseignants et autres personnels des écoles, pour les apprenants et pour les sociétés au sens large.

“Lorsque les écoles et les établissements d’enseignement ont fermé leurs portes, les enseignants et le personnel de soutien sont restés en première ligne. Ils ont réinventé la façon dont nous enseignons, la façon dont nous apprenons”, lancent-ils dans une vidéo à deux voix publiée lundi sur Twitter, à l’occasion du 60e anniversaire de la Convention de l’Unesco sur le droit à l’éducation.

Selon les deux responsables, les enseignants “ont soutenu leurs étudiants – trop souvent sans formation ni outils adéquats. Lorsque les écoles sont restées ouvertes ou ont rouvert, ils ont continué courageusement en première ligne”.

“Les écoles sont irremplaçables. La réouverture des écoles et des établissements d’enseignement en toute sécurité et leur maintien le plus longtemps possible est un impératif”, poursuivent-ils.

Aussi appellent-ils à ce que les personnels des établissements d’enseignement soient “considérés comme un groupe prioritaire”, sans “remettre en question des décisions sur d’autres groupes prioritaires”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite