Un drapeau pour identifier les produits Made in France ?

Un drapeau pour identifier les produits Made in France ?
Le "Made in France" s’expose à Paris. Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg se rend ce vendredi à l’inauguration du MIF Expo, le premier salon Made in France en plein débat sur le « produire français ». Plus de 60 exposants seront présents du 9 au 11 novembre, porte de Champerret, à Paris : couteaux, vêtements, prothèses dentaires, macarons ou jouets, le but est de promouvoir le patriotisme économique et le savoir-faire des fabricants hexagonaux.

Sur RMC, Arnaud Montebourg annonçait d’ailleurs jeudi que les supermarchés et hypermarchés Leclerc signaleront vaisselles, jouets et textiles « Made in France ». Un drapeau bleu-blanc-rouge, apposé sur tous les produits Français, serait-il, par exemple, un bon moyen de promotion ?

Pour Marc Szperling, co-organisateur du salon "MIF Expo", cette méthode ou une autre, peu importe, la priorité étant toujours de « mettre un signe distinctif sur tous les produits pour informer les clients sur son origine ». Car selon lui, c’est bénéfique pour tout le monde. « Ça rassure le client sur son achat, ça garantit l’emploi, car quand vous achetez Français, vous garantissez des emplois Français, c’est un cercle vertueux. Et donc le consommateur a finalement l’initiative. S’il décide d’acheter Français, les fabricants se mettront à produire Français ».

« Les produits français doivent aller face à la concurrence »

Expert de l’opinion public et du consommateur, Alain Renaudin y voit en revanche « une idée de corner, de ghettoïsation de certains produits labélisés, alors que le consommateur a envie de pouvoir comparer des offres les unes par rapport aux autres ». La France doit avant tout miser sur son talent, pas simplement sur son image, estime-t-il. « Donc si les produits Made in France ont des chances à défendre, il ne faut pas qu’ils se protègent derrière un corner made in France, mais qu’ils aillent face à la concurrence. Ce serait un leurre d’imaginer que les produits Français peuvent se vendre 30% plus chers que les autres ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite