Tuerie du Musée juif de Bruxelles : le suspect arrêté “dès qu’il a mis le pied en France” assure Hollande

Le président de la République a réitéré son combat contre les jihadistes, assurant que le suspect de la tuerie du Musée juif de Bruxelles avait été arrêté très rapidement à son retour en France.

François Hollande a affirmé dimanche 1er juin que le suspect de la tuerie de Bruxelles avait été arrêté "dès qu’il a mis le premier pied en France", soulignant l’efficacité des forces de police.

"Nous les combattrons, nous les combattrons, nous les combattrons", a dit le chef de l’Etat au sujet des jihadistes en marge d’un déplacement à Trévières dans le Calvados. "Celui qui a été arrêté, et nous verrons la suite donnée à l’enquête, a été arrêté dès qu’il a mis le premier pied en France, en l’occurrence à Marseille".

"Tout le gouvernement est mobilisé pour suivre les jihadistes et éviter qu’ils puissent nuire", "notamment lorsqu’ils reviennent en France ou en Europe", a-t-il affirmé, "c’est une lutte de tous les instants".

Selon François Hollande, "c’est le sens" du plan d’action gouvernemental présenté en avril pour lutter contre ces filières jihadistes, qui va "être amplifié dans les prochains mois".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite