Toute action militaire en Libye doit être “examinée avec prudence” (Robert Gates)

Toute action militaire en Libye doit être "examinée avec prudence", dans la mesure où une telle décision aura de larges répercussions sur la région et l’armée américaine, a déclaré le secrétaire à la Défense, Robert Gates.

"Il va falloir soupeser un éventuel recours à la force militaire américaine dans un autre pays du Moyen-Orient", a souligné Robert Gates, dont les propos sont rapportés mercredi par les médias US, en allusion à l’engagement des Etats Unis en Irak.

Tout en se disant sensible à toutes ces considérations, le responsable US a, toutefois, assuré qu’"un large éventail d’options" sera présenté au Président Barack Obama en liaison avec la crise en Libye.

Gates a, d’autre part, indiqué avoir donné l’ordre à deux bâtiments de guerre de croiser dans le voisinage maritime de la Libye, avec quelque 400 Marines, au cas ils auront à intervenir pour évacuer des civiles ou mettre en place une action humanitaire.

La Libye, qui est en proie à une révolte populaire, pourrait bien devenir une "démocratie pacifique" comme elle pourrait basculer vers une "guerre civile", avait déclaré mardi la secrétaire d’Etat US, Hillary Clinton, devant la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants du Congrès.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite