Le Maroc “peut constituer un des modèles de pratique démocratique dans la région” (responsable européen

Le Maroc peut "constituer un des modèles de pratique démocratique dans la région" eu égard aux avancées qu’il a réalisées en matière de démocratie et de droits de l’homme et au rôle et au dynamisme de sa société civile, a indiqué, mercredi à Rabat, le Rapporteur de la Commission des questions politiques de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe M. Luca Volonte.

Lors d’un entretien avec le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la coopération, M. Youssef Amrani, M. Volonte a réitéré la volonté du Conseil de l’Europe de renforcer le partenariat avec le Maroc en vue d’échanger les meilleures pratiques et de faire bénéficier le Royaume de l’expertise de cette institution européenne dans tous les domaines où le Maroc a déjà engagé des réformes.

De son côté, M. Amrani s’est félicité de la bonne dynamique qui caractérise les relations entre le Maroc et le Conseil de l’Europe au cours de la période récente, soulignant que la visite du responsable européen conforte la volonté des deux parties à rehausser le partenariat dans plusieurs domaines prioritaires. Il a, dans ce sens, réitéré l’intérêt et la disponibilité du Maroc à contribuer au renforcement de la dimension parlementaire avec le Conseil de l’Europe.

Les deux parties ont notamment convenu d’établir une "feuille de route" conjointe, en vue d’élargir le champ du partenariat et d’identifier les conventions du Conseil de l’Europe auxquelles le Maroc pourrait adhérer et définir les modalités de les rendre opérationnelles dans la législation marocaine.

La visite au Maroc de M. Volonte intervient suite à la visite officielle effectuée, en décembre 2010, au Maroc par le Président de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, M. Mevlut Cavusoglu, au cours de laquelle

il a manifesté son optimisme quant à l’obtention du Parlement marocain du Statut "de partenaire pour la démocratie" au regard des réformes démocratiques engagés par le Maroc et aux "progrès" réalisés dans les domaines politique, économique et social. Ce partenariat conforte la stratégie du Maroc visant à réaliser un partenariat optimal avec l’UE dans le cadre du Statut Avancé en vue d’établir une coopération une tripartite avec l’UE et le Conseil de l’Europe. (Source MAP)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite