Testé négatif au Covid-19, Biden reprend sa campagne

Testé négatif au Covid-19, le candidat démocrate à la Maison Blanche Joe Biden a repris vendredi sa campagne après l’annonce choc que Donald Trump avait le nouveau coronavirus, en rappelant l’importance des mesures de précaution dont s’est parfois moqué son rival républicain.

Choc dans la campagne pour la présidentielle américaine du 3 novembre, Donald Trump, 74 ans, a été testé positif au nouveau coronavirus et contraint de suspendre sa campagne, alors même qu’il était déjà en difficulté dans les sondages face à Joe Biden, 77 ans.

Peu après l’annonce de son test négatif, l’équipe du candidat démocrate a annoncé qu’il maintenait un voyage de campagne prévu dans le Michigan.

L’ancien bras droit de Barack Obama doit se rendre à Grand Rapids, dans cet Etat du Midwest que Donald Trump avait remporté en 2016.

“Je suis heureux d’annoncer que Jill”, son épouse, “et moi avons été testés négatifs au Covid”, a écrit l’ancien vice-président, après le débat qui a opposé mardi les rivaux à la présidentielle.

“J’espère que cela servira de rappel: portez un masque, maintenez la distanciation physique, et lavez-vous les mains”, a-t-il poursuivi.

Le virus peut mettre plusieurs jours à être détecté chez une personne infectée.

“Le vice-président Joe Biden et Jill Biden ont reçu un dépistage PCR”, modèle de tests moléculaires de haute précision, “et le Covid-19 n’a pas été détecté”, a précisé dans un communiqué leur médecin, Kevin O’Connor.

Le président des Etats-Unis et Joe Biden, étaient réunis mardi soir sur scène à Cleveland, dans l’Ohio. Aucun ne portait de masque mais ils étaient placés de façon à respecter la distanciation physique.

Lors de leur débat abrasif, le milliardaire s’est de nouveau moqué des précautions prises par son rival démocrate face au nouveau coronavirus.

Dans la salle, tout le monde avait été testé négatif. La famille de Donald Trump est arrivée masquée, comme celle de Joe Biden, mais a ensuite enlevé les masques, a raconté vendredi le modérateur Chris Wallace.

Les symptômes apparaissent en général cinq jours après la contamination; la durée peut être plus courte ou plus longue selon les cas, en tout cas elle dépasse très rarement 12 jours.

Mais les personnes infectées commencent généralement à être contagieuses deux jours avant l’apparition des premiers symptômes, ce qui ferait remonter, dans le cas de Donald Trump, à mardi ou mercredi le début de la période de contagiosité, si ses symptômes sont apparus jeudi ou vendredi.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite