STX: Macron souhaite “un accord qui fasse une large place à Fincantieri” (Élysée)

Le président français Emmanuel Macron a appelé jeudi le chef du gouvernement italien Paolo Gentiloni pour "dissiper toute mauvaise interprétation" de la décision française de nationaliser provisoirement les chantiers navals STX France et assurer qu’il souhaitait "un accord qui fasse une large place" au groupe italien Fincantieri, a indiqué l’Élysée.

"C’est évidemment une décision transitoire pendant laquelle les discussions continuent pour trouver un accord et notre souhait est évidemment que cet accord fasse une large place à Fincantieri", a fait valoir l’Élysée, assurant que "M. Gentiloni était très apaisé" à l’issue de sa conversation avec M. Macron.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite