Standard & Poor’s abaisse à “négative” la note de la Russie

L’agence d’évaluation Standard & Poor’s a abaissé jeudi à “négative” la perspective de la note de solvabilité de la Russie, en raison des risques géopolitiques et économiques qui ont affecté l’économie du pays.

Ce changement de perspective signifie que l’agence pourrait abaisser prochainement la note "BBB" de la Russie, ce qui correspond à un émetteur de qualité moyenne mais en mesure de faire face à ses obligations de manière adéquate.

"Le renforcement des risques géopolitiques et la perspective de sanctions économiques (…) pourraient réduire les flux d’investissements et accroître les fuites de capitaux, affaiblissant ainsi encore la performance économique de la Russie, déjà en cours de détérioration", explique l’agence dans un communiqué.

"Selon nous, la situation géopolitique a déjà eu un impact négatif sur l’économie russe", indique S&P, précisant que la fuite des capitaux était estimée à près de 60 milliards de dollars au premier trimestre 2014, soit l’équivalent du chiffre pour l’ensemble de 2013.

Par ailleurs, les Etats-Unis et l’Union européenne ont annoncé jeudi l’élargissement de la liste de personnalités russes sanctionnées.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite