“Soutien actif” du Maroc aux Emirats arabes unis pour combattre le terrorisme (officiel)

Même si le Maroc ne fait pas partie de la coalition internationale contre Daech, cette action s’inscrit, selon le département de Salaheddine Mezouar, «dans le cadre de la tradition de partenariat fructueux et de solidarité forte entre les deux pays frères" et "vient renforcer une coopération militaire et sécuritaire multiforme et de longue date avec les Etats du Golfe».

"Elle accompagne et complète les autres mesures menées sur le territoire marocain pour la préservation de la sécurité du pays et de ses citoyens face à la menace du terrorisme international", souligne la même source.

Cette contribution du royaume, précise le communiqué, portera sur des aspects militaires opérationnels et de renseignement. Outre son engagement reconnu aux opérations internationales humanitaires et de maintien de la paix, le Maroc a participé à plusieurs opérations militaires pour la « défense de la sécurité nationale et de l’intégrité territoriale des Etats frères et amis », notamment au Congo, au Golan, au Zaïre (actuel RDC), ou en Arabie saoudite en 1990 suite à l’invasion du Koweït, rappelle le communiqué.

De même, plusieurs centaines de militaires marocains avaient été déployés précédemment sur plusieurs décennies, sur le territoire émirati, dans le cadre de contributions à la formation et à la sécurité de l’Emirat d’Abu Dhabi.

Le Maroc fait face aussi au départ de centaines de marocains pour le Djihad en Syrie et Irak.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite