Sarkozy exclut de “laisser tomber la Grèce”

Le président français Nicolas Sarkozy a déclaré vendredi qu’il n’était "pas possible de laisser tomber la Grèce" et que "l’échec de la Grèce serait l’échec de toute l’Europe". "Il n’est pas possible de laisser tomber la Grèce, pour des raisons économiques et pour des raisons morales (…) Il n’y a pas d’autre alternative possible", a estimé le chef de l’Etat, s’exprimant à l’issue d’un entretien à l’Elysée avec le Premier ministre grec Georges Papandréou.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite