Sahara : les conseils fédéraux de la Tariqa Tijania et de la Tariqa Qadiria au Mali dénoncent les déclarations de Ban Ki Moon

Le Conseil fédéral national des adeptes de la Tariqa Tijania et le Conseil fédéral de la Tariqa Qadiria au Mali ont dénoncé vigoureusement les agissements et les déclarations du Secrétaire général de l’Onu, Ban Ki Moon, sur le Sahara lors de sa tournée dans la région “en raison de leur partialité flagrante”.

Dans un communiqué conjoint, publié mercredi, le Conseil fédéral national des adeptes de la Tariqa Tijania et le Conseil fédéral de la Tariqa Qadiria du Mali expriment leur grande préoccupation face à l’enlisement du dossier du Sahara surtout face à la montée des tensions perceptibles en cette terre d’islam, demandant à Ban Ki Moon de tenir compte du contexte de tensions et de menaces multiformes qui guettent toute la région.

Par ailleurs, les deux conseils, rappelant le contenu du communiqué conjoint Mali-Maroc du 21 février qui soutient une solution politique mutuellement acceptable à la question du Sahara, ‘encouragent les négociations, sous les auspices de l’ONU, autour de la solution politique médiane que représente l’initiative marocaine d’autonomie jugée par le Conseil de sécurité de l’ONU comme étant réaliste, sérieuse et crédible”. Ils exhortent, de même, toutes les bonnes volontés de par le monde à soutenir cette initiative de paix crédible, durable et urgente pour éloigner tout risque d’aggravation de la situation.

Dans ce communiqué, les deux confréries religieuses maliennes réitèrent leur attachement aux relations spirituelles multiséculaires qui unissent le Mali et le Royaume du Maroc sous la conduite sage et éclairée du Roi Mohammed VI et du Président Ibrahim Boubacar Keita.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite