Quenelle d’Anelka : 5 matchs de suspension et 97.300 euros d’amende

L’attaquant français de West Bromwich Albion Nicolas Anelka a été suspendu cinq matches par la Fédération anglaise pour sa “quenelle” du 28 décembre dernier, un geste considéré par certains comme antisémite, a annoncé jeudi la FA. Le buteur de 34 ans, qui a la possibilité de faire appel de cette décision survenue après deux jours d’audition par les trois membres indépendants de la commission de discipline, doit en outre s’acquitter d’une amende de 97.300 euros et s’engager à suivre un stage éducatif.

La commission de discipline indépendante a estimé que Nicolas Anelka avait enfreint de manière aggravée la loi E3 de la FA et lui a infligé cinq matches de suspension ainsi qu’une amende, même s’il a la possibilité de faire appel", a annoncé la FA dans un communiqué.

Toujours selon la FA, Nicolas Anelka, entendu mardi et mercredi, a continué de nier les charges retenues contre lui, à savoir "un geste abusif et/ou indécent et/ou insultant et/ou incorrect en relation avec l’origine ethnique et/ou la race et/ou la religion" pour lequel il encourait cinq matches de suspension minimum depuis sa mise en accusation le 20 janvier dans un document de 34 pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite