“Pratiques abusives”: amende de 444 M EUR pour trois laboratoires en France

Novartis, Roche et Genentech ont été sanctionnés à hauteur de 444 millions d’euros pour “pratiques abusives” par l’autorité française de la concurrence, qui accuse les laboratoires d’avoir cherché à “préserver” les ventes d’un médicament traitant la dégénérescence maculaire (DLMA) au détriment d’un traitement concurrent moins cher.

“Genentech a développé un médicament, le Lucentis, traitant la DMLA. Il a aussi développé un autre médicament, un anticancéreux, l’Avastin. Les médecins se sont rendus compte que l’Avastin avait des effets positifs pour les malades atteints de DMLA, ce qui a conduit à un développement de son usage hors autorisation de mise sur le marché pour traiter cette maladie, alors que par ailleurs l’Avastin avait un coût 30 fois plus élevé que le Lucentis”, indique l’autorité dans son communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite