Plus de 600 djihadistes dont 104 femmes ont rejoint l’EI à partir de la Belgique

La nouvelle banque de données belge des combattants à l’étranger (“foreign terrorist fighters”) compte actuellement 614 personnes, dont 104 femmes, croit savoir, mercredi, l’hebdomadaire belge Knack.

Le journal, qui indique avoir eu accès à cette banque de données, précise qu’un individu répertorié sur six est âgé d’une vingtaine d’années et que le plus jeune a 15 ans et le plus âgé 70.

Environ deux douzaines de combattants ont été impliqués dans des attentats, selon la même source.

D’après la nouvelle banque de données, deux personnes sur trois se trouvent probablement en Syrie ou en Irak (266), quatre sont en route vers ces pays, 114 sont probablement revenues et 73 ont vraisemblablement essayé de partir.

De plus, 157 personnes sont soupçonnées d’être candidates au départ en Syrie ou en Irak. Sur les 614 combattants, 109 sont morts entre-temps, mais leur nom n’est pas supprimé de la liste car leur décès n’a pas encore été officiellement constaté.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite