Paris envisage une riposte « militaire » contre l’Etat islamique

La France envisage une réponse “si nécessaire militaire”, dans “le respect du droit international” pour lutter contre l’Etat islamique “et la menace qu’il représente pour l’ensemble de la région et au-delà”, a fait savoir l’Elysée.

François Hollande a réuni ce mercredi un Conseil restreint de défense pour faire le point sur la situation en Irak et examiner l’ensemble des mesures qui peuvent être mises en œuvre afin de mobiliser la communauté internationale pour lutter contre l’Etat islamique et la menace qu’il représente pour l’ensemble de la région et au-delà.

« A cet effet, le chef de l’Etat a souligné l’importance d’une réponse politique, humanitaire et si nécessaire militaire dans le respect du droit international », indique un communiqué de l’Elysée, ajoutant que la France entend poursuivre une concertation étroite avec l’ensemble de ses partenaires pour que cette réponse soit coordonnée dans tous les domaines et se montre à la mesure d’une menace globale qui est devenue grave.

Ce Conseil de défense restreint a également abordé la préparation de la Conférence de Paris sur la paix et la sécurité en Irak dont le périmètre et le calendrier sont examinés en étroite liaison avec les autorités irakiennes.

Les djihadistes de l’Etat islamique ont conquis de vastes territoires dans le nord de l’Irak et en Syrie voisine depuis le mois de juin, proclamant l’avènement d’un califat et faisant fuir des centaines de milliers d’habitants.

Au moins 1.420 personnes ont été tuées dans les violences en Irak durant le seul mois d’août, selon les chiffres de l’Onu.

La président Barack Obama, qui a ordonné des frappes aériennes sur place, a promis mercredi de détruire le groupe djihadiste, qui a diffusé mardi une vidéo montrant la décapitation d’un journaliste américain, deux semaines après l’exécution d’un de ses confrères. (Voir )

Barack Obama et François Hollande doivent se retrouver jeudi et vendredi au sommet de l’Otan de Newport, au Pays de Galles.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite