Obama se dit “outragé” par la mort de deux militaires US dans une fusillade à l’aéroport de Francfort

Le président américain Barack Obama s’est dit "outragé" par la mort, mercredi, de deux militaires de l’armée de l’air américaine suite à une fusillade contre leur autobus à l’aéroport de Francfort en Allemagne.

"Je suis outragé par cette attaque (…) et nous n’allons ménager aucun effort afin d’élucider les circonstances" de cette fusillade qui a également fait deux blessés graves parmi les militaires US, a souligné le président Obama, dans une déclaration à la presse à la Maison Blanche.

Le chef de l’exécutif américain a fait savoir que les autorités US sont en train d’oeuvrer activement avec leurs homologues allemandes afin de traduire en justice les responsables de cette attaque.

La police allemande a annoncé l’arrestation peu après cet incident du tireur présumé, un jeune homme de 21 ans originaire du Kosovo et qui vivait à Francfort.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite