Nucléaire iranien: Téhéran s’entend avec le groupe “P5+1” pour prolonger de quatre mois les négociations

( L’Iran s’est entendu, vendredi soir, avec le groupe “P5+1” pour prolonger de quatre mois les négociations sur son programme nucléaire, ont annoncé samedi les deux parties.

"Il y a encore des divergences significatives sur certains points-clés qui réclament davantage de temps et d’efforts", disent dans un communiqué commun le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif et la porte-parole de la diplomatie européenne Catherine Ashton, qui négocie au nom des Six.

"Nous nous réunirons à nouveau dans les semaines qui viennent et suivant différents formats avec la ferme intention de parvenir le plus vite possible à un accord sur un Plan d’action conjoint (à long terme)", ajoutent-ils.

La phase de négociations supplémentaire, qui débute formellement le 21 juillet, s’étend jusqu’au 24 novembre, mais les discussions ne devraient pas reprendre avant septembre, ont indiqué des sources diplomatiques.

En vertu de l’accord intérimaire conclu fin novembre et entré en vigueur en janvier, les négociations devaient aboutir avant le 20 juillet à un règlement définitif du contentieux.

Les négociations, qui ont repris le 2 juillet à Vienne, ont bien progressé sur certains points mais il est apparu clairement que la date-butoir ne pourrait être respectée.

De profondes divergences persistent notamment sur les capacités iraniennes d’enrichissement d’uranium, l’un des points-clés du problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite