Navalny: Washington condamne les “méthodes brutales” de Moscou contre les manifestants

Les Etats-Unis ont condamné samedi l’emploi par Moscou de “méthodes brutales” contre les dizaines de milliers de personnes qui ont manifesté en Russie à l’appel de l’opposant Alexeï Navalny pour exiger sa libération.

“Les Etats-Unis condamnent fermement l’emploi de méthodes brutales contre les manifestants et les journalistes ce week-end dans des villes à travers la Russie”, a écrit dans un communiqué le nouveau porte-parole du département d’Etat américain, Ned Price.

Plus de 2.500 manifestants ont été arrêtés samedi, selon l’ONG spécialisée OVD Info.

“Nous exhortons les autorités russes à relâcher tous ceux qui ont été arrêtés parce qu’ils exerçaient leurs droits fondamentaux et à libérer immédiatement et sans conditions Alexeï Navalny”, a poursuivi le porte-parole de la diplomatie américaine sous la présidence de Joe Biden.

“Les tentatives constantes de réprimer le droit des Russes à se rassembler pacifiquement et de réprimer la liberté d’expression, l’arrestation de l’opposant Alexeï Navalny ainsi que la répression des manifestations qui ont suivi sont des indications préoccupantes des nouvelles restrictions imposées à la société civile et aux libertés fondamentales”, a déploré Ned Price.

Les principaux rassemblements ont eu lieu samedi à Moscou et Saint-Pétersbourg, avec dans chaque cas quelque 20.000 participants, selon des journalistes de l’AFP.

A Moscou, des heurts ont opposé à plusieurs reprises dans l’après-midi des policiers qui frappaient à la matraque des manifestants leur jetant généralement des boules de neige mais aussi d’autres projectiles.

En début de soirée, des centaines de personnes ont rallié la prison de Matrosskaïa Tichina où est détenu l’opposant Alexeï Navalny, dans le nord de Moscou. La police y a procédé à des arrestations, frappant des manifestants avec des matraques et les dispersant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite