Maroc: session ordinaire du conseil national du PAM le 21 octobre à Skhirat

Le Parti authenticité et modernité (PAM) a décidé de tenir la session ordinaire de son conseil national le 21 octobre prochain à Skhirat, conformément à la proposition de la présidence du conseil national.

La prochaine session ordinaire du conseil national examinera notamment les rapports des commissions du conseil et du bureau politique, ainsi que la question de démission du secrétaire général du parti, indique un communiqué du bureau politique du PAM, publié à l’issue d’une réunion, jeudi, sous la présidence du secrétaire général par intérim, Habib Belkouch.

Les membres du bureau politique du parti ont suivi, au début de cette réunion, un exposé de M. Belkouch sur les enjeux politiques et les différents défis posés, d’autres exposés et interventions de certains membres ayant porté essentiellement sur l’évaluation des 9 années du parcours du parti et un rapport de la présidente du conseil national sur la prochaine session ordinaire du conseil, selon la même source.

Par ailleurs, le bureau politique a fait part de "son inquiétude et de sa préoccupation de la dégradation des conditions économiques et sociales du pays, à cause des politiques publiques impopulaires faisant fi des acquis et des droits de la classe ouvrière, un constat confirmé par les rapports des instances et organisations nationales et internationales", soulignant son soutien inconditionnel aux revendications des catégories vulnérables.

A l’occasion de la rentrée scolaire, les membres du bureau politique ont réitéré leur appel à la nécessité d’adoption d’une politique pédagogique et éducative complémentaire et participative traitant les questions centrales du secteur, en prenant en considération l’élément humain et la créativité éducative et en privilégiant la qualité de l’enseignement.

Au niveau international, le bureau politique a réitéré sa condamnation des actes terroristes qui ont ébranlé plusieurs pays, ces derniers temps, exprimant ses condoléances aux familles des victimes et sa solidarité avec les peuples et gouvernements de ces pays, insistant sur la nécessité de création d’un front international pour faire face à l’esprit d’extrémisme, de haine et de violence.

Les membres du bureau politique ont convenu d’accompagner la dynamique politique et organisationnelle du parti, de renforcer la communication avec les militants et les partisans, de s’ouvrir sur les citoyens et de rester à l’écoute de leurs préoccupations.

Atlasinfo avec MAP

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite