Liban: un responsable local du Fatah tué dans un attentat à Saida

Un responsable local du mouvement palesinien “Fatah” a été tué, mardi, dans un attentat à la voiture piégée à Saïda, grande ville du sud du Liban, a indiqué l’armée libanaise, annonçant l’ouverture d’une enquête.

"Une bombe placée à l’intérieur d’une voiture BMW que conduisait (…) Fathi Zeidane a explosé, le tuant sur le coup", a précisé l’armée libanaise dans un communiqué, soulignant que "la bombe contenait 1 kg de matière explosives".

La victime, Fathi Zeidane, responsable du Fatah dans le camp de Miyé Miyé près de Saïda, l’un des 12 camps de réfugiés palestiniens à travers le Liban.

Près de 450.000 Palestiniens sont enregistrés auprès de l’ONU au Liban et la plupart vivent dans des conditions précaires depuis l’ouverture des camps après la création de l’Etat d’Israël.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite