Législatives en France: le Parti socialiste reconnaît un “recul sans précédent de la gauche”

Le premier tour des législatives françaises est “marqué par le recul sans précédent de la gauche dans son ensemble et notamment du PS”, qui enregistre une débâcle historique, a reconnu dimanche le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis.

La représentation à l’Assemblée nationale du parti du président sortant François Hollande, qui avait la majorité absolue lors de la précédente législature, s’effondrerait autour de 15 à 40 sièges, selon les premières projections.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite