Le Maroc déterminé à donner un nouveau souffle à l’Assemblée parlementaire de l’UPM

Le Maroc est déterminé à donner à un nouveau souffle à l’Assemblée parlementaire de l’Union pour la Méditerranée (AP-UpM) à travers un plan d’action comprenant des priorités à trois niveaux, a affirmé, mercredi à Strasbourg, le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi El Alami, qui a pris la présidence de cette assemblée.

Les trois grandes lignes stratégiques de la présidence marocaine peuvent répondre de manière transversale aux principales préoccupations auxquelles la région méditerranéenne est confrontée aujourd’hui, a souligné M. Talbi El Alami dans une allocution à l’occasion de la passation au Maroc de la présidence de l’AP-UpM.

Selon le président de la Chambre des représentants, ces actions sont à même de contribuer aussi à fournir à l’Union des solutions de développement durable qui concernent directement des milliers de personnes dont principalement la femme, et qui peuvent avoir des résultats tangibles sur le terrain, notamment avec la situation actuelle de la crise Ukrainienne.

Les trois lignes stratégiques concernent le développement durable quant à l’Eau, l’Environnement, l’économie bleue, l’énergie et accompagné d’actions méditerranéennes concrètes, a détaillé M. Talbi El Alami, qui lors de la présidence marocaine compte proposer aux Commissions de l’AP-UpM de se pencher activement sur la sécurité énergétique, la lutte contre le changement climatique, la sécurité alimentaire et la sécurité de l’eau et ce, en total partenariat avec le Secrétariat de l’UPM à Barcelone.

Les deux autres lignes stratégiques concernent l’employabilité des jeunes et la croissance inclusive ainsi que l’autonomisation socio-économique des femmes, a poursuivi le président de la Chambre des représentants, qui est revenu à cette occasion sur les principaux défis et menaces qui guettent la région euro-méditerranéenne, dont la situation sécuritaire dans la région du sahel, le processus de paix en Libye, la situation en Syrie et en Palestine, les flux migratoires, la paix et la sécurité dans la région, l’environnement et les changements climatiques.

M. Talbi El Alami a plaidé, en ce sens, pour “la cristallisation d’une volonté collective afin de faire face aux défis communs et aller de l’avant vers notre sort commun”, insistant sur la nécessité de “ travailler sur le terrain au lieu de laisser le terrain nous imposer sa réalité et ses conditions”, à travers l’élaboration de stratégies anticipatives tant au niveau économique, culturel que sécuritaire.

Rappelant l’importance du Maroc en tant que pays stable, terre de dialogue, d’investissement et d’action productive, le président de la Chambre des représentants a souligné que le Royaume, qui a donné l’exemple dans l’efficacité sécuritaire et l’action anticipative, est “parfaitement conscient de l’intérêt de coopérer avec ses amis, ses confrères, et ses voisins pour relever les différents défis posés”.

Face aux nombreux défis qu’affrontent les régions euro-méditerranéenne et sahélo-saharienne, principalement ceux relatifs aux conséquences de la pandémie du COVID 19, dont les effets économiques et sociaux ont frappé de plein fouet les populations méditerranéennes, et ont eu un impact considérable sur l’immigration clandestine, l’expansion du terrorisme et la criminalité transnationale organisée, M. Talbi El Alami a mis en avant l’importance d’ouvrir un dialogue dans le cadre de la promotion de la coopération entre toutes les Assemblées législatives représentées au Bureau et au Bureau élargi.

Il s’est dit à cet égard “convaincu de la pertinence de l’AP-UpM qui a besoin, néanmoins, d’être renforcée et imprégnée d’une vision rénovée, pragmatique et réaliste et ce, à la lumière des évolutions politiques en cours dans toute la région de la Méditerranée”.

Aux yeux de M. Talbi El Alami, la communauté méditerranéenne “doit progresser vers la mise en œuvre de solutions concrètes à tous les défis qui nous guettent selon un calendrier bien défini afin d’inverser le cours inquiétant des choses dans cette région du monde”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite